Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Catalogue des publications > Autres publications régionales > Massaguel et Verdalle, au fil du Sant

Massaguel et Verdalle, au fil du Sant

Première de couverture "Massaguel et Verdalle,

Adeline Béa, Sonia Servant, Jérôme Bonhôte

Coll. Guides du patrimoine du Tarn

Un autre Reg'Art

2007

Sur le piémont nord de la Montagne Noire, les communes de Massaguel et de Verdalle s’étendent entre la plaine et la profonde vallée du Sant. Au Moyen Âge, la vallée est un centre d'activité artisanal important, reposant en grande partie sur la force hydraulique. Un chapelet de moulins à farine et de moulins foulons y sont aménagés. Ces activités évoluent jusqu’à l’ère industrielle et deviennent filatures, teintureries, usines d’effilochage.

En empruntant la route qui longe le Sant, on trouve encore aujourd’hui usines et anciens moulins, ainsi que de gros hameaux marqués par la permanence de l’activité textile, prospère jusqu’aux années 1950. Les villages, installés en plaine, se sont développés sous la protection d’un château. Celui de Massaguel, construit à la fin du Moyen Âge, a été modifié à plusieurs reprises pour être mis au goût du jour. Celui de Verdalle est de style classique. Ces deux édifices comptent parmi les constructions majeures du piémont nord de la Montagne Noire, tout comme l’église Saint-Jean-Baptiste de Verdalle qui renferme un programme sculpté d’envergure.