Recherche en cours...


Accueil > Ville de Lavaur > L’inventaire du patrimoine de la ville de Lavaur

L’inventaire du patrimoine de la ville de Lavaur

Au sud-ouest du département du Tarn, la région de Lavaur occupe un territoire situé entre les plaines de l’Albigeois et les collines du Lauragais. La commune occupe une série de terrasses alluviales, et la ville s’établit sur une éminence au contact de la rivière Agout et du ravin du Naridelle.

02 décembre 2011
Auteur : Céline Vanacker

La ville de Lavaur

Le centre ancien de Lavaur conserve un riche patrimoine architectural. Si l’architecture civile ne conserve que de très rares vestiges antérieurs au XVe siècle, la cathédrale Saint-Alain et l’église Saint-François illustrent le passé médiéval de la cité. La période moderne (XVIe-XVIIIe siècles) est en revanche fortement représentée, notamment par quelques beaux exemples d’hôtels particuliers, évoquant le riche passé de la cité consulaire, ville royale et capitale de diocèse. Siège de la sous-préfecture entre 1800 et 1926, la ville développe tout au long du XIXe siècle une architecture élégante et variée qui a fortement marqué le paysage urbain.

L’inventaire du patrimoine

Depuis début 2010, la commune de Lavaur a commencé l’inventaire du patrimoine de son territoire, dans le cadre de l’élaboration de son Plan Local d’Urbanisme. L’inventaire permet de construire un véritable outil de gestion qui permet d’engager une réflexion sur les richesses patrimoniales de la commune. L’étude a pour objectifs la connaissance, la protection, la valorisation et la sensibilisation des habitants au patrimoine.

L’inventaire couvre tous les types de patrimoine et toutes les périodes, jusque dans les années 1950 environ, selon une progression du centre ancien vers la zone rurale. Durant les deux premières années, l’étude a essentiellement concerné le patrimoine bâti de la ville intra-muros. La prochaine étape sera l’étude des anciens faubourgs, puis la zone rurale de la commune.