Recherche en cours...


Accueil > Département du Tarn > Les thématiques de recherche privilégiées

Les thématiques de recherche privilégiées

La thématique de recherche sur l’architecture civile en pan-de-bois, mode de construction qui s’est généralisé après la guerre de Cent Ans dans les centres urbains, s’est dégagée de l’inventaire mené dans le sud du Tarn. Depuis 2010, la Mission s’est concentrée sur l’étude de l’architecture vigneronne dans le gaillacois, particulièrement représentative de ce territoire varié.

08 janvier 2012
Auteur : Adeline Béa

L’architecture civile en pan-de-bois

L’inventaire mené dans les centres urbains de Sorèze et de Labruguière dans le sud du Tarn a été complété par des campagnes de dendrochronologie pilotées par le Service de la connaissance du patrimoine de la Région. L’étude a permis de renouveler la connaissance des techniques de construction et de datation de cette architecture si emblématique du département.

L’architecture vigneronne du gaillacois

Les bâtiments liés à l’activité vinicole sont identifiables dans toutes les formes d’habitat, depuis la petite maison en agglomération ou la ferme isolée, jusqu’au domaine ou château viticole. Possédés par les grands propriétaires terriens, les domaines se caractérisent par une organisation structurée et hiérarchisée et par l’ampleur accordée aux bâtiments. L’étude de l’architecture vigneronne dans les villes de Gaillac, Lisle-sur-Tarn et Rabastens est en cours. Les typologies des maisons médiévales pourvues d’une cave vinaire, celle des hôtels particuliers de l’époque moderne et des maisons accompagnées d’un chai au XIXe siècle et au début du XXe siècle font l’objet d’un repérage et d’une sélection préalable à l’étude individuelle ou à celle d’un quartier. L’étude des caves coopératives viticoles est prise en charge par Alice De La Taille, conservatrice du Patrimoine et Jérôme Bonhôte, spécialiste du patrimoine industriel, du Service de la connaissance du patrimoine.