Recherche en cours...


Accueil > Département du Tarn > La fortune des industriels du textile et du délainage

La fortune des industriels du textile et du délainage

Mené sur le Parc naturel régional du Haut-Languedoc, l’inventaire en cours des demeures patronales et de l’habitat ouvrier rend compte des activités du textile et du délainage qui ont fortement contribué au développement du sud du Tarn (18e -20e siècles).

26 janvier 2018
Auteur : Sonia Servant

L'industrie du textile a contribué au développement urbain du territoire
Souvent pris en charge par des bourgeois protestants, le textile a contribué au développement des principales agglomérations du territoire étudié telles Brassac, Roquecourbe, Labastide-Rouairoux, Mazamet ou Vabre. De nouveaux quartiers se sont constitués, mêlant habitat des marchands de draps et fabriques, regroupés non loin du temple.

L'industrie du délainage est à l'origine de grandes fortunes familiales
Le délainage a remplacé le textile à partir du milieu du 19e siècle, particulièrement à Mazamet et dans les communes périphériques. Les fortunes qui se sont alors constituées ont permis à chaque génération d’industriel de construire sa propre demeure, comme marqueur de réussite sociale.

L'habitat ouvrier est associé aux usines
En territoire rural, l’habitat ouvrier est en général associé aux usines. A Mazamet, il se concentre essentiellement au sud-est de la ville, non loin de la route des usines. Les premières réalisations de cités ouvrières à l’initiative des industriels ne semblent pas être antérieures au tout début du 20e siècle, même si quelques velléités se font sentir vers 1880.