Recherche en cours...


Accueil > Villefranche de Rouergue - Najac > Vilafranca de Roergue : Site Màger Miègjorn-Pirenèus

Vilafranca de Roergue : Site Màger Miègjorn-Pirenèus

Pour rappeler l’héritage occitan du lieu, selon l’opportunité, nous avons retrouvé un conte, une chanson, un élément de la civilisation occitane. Issue d’une histoire populaire, liée à un objet patrimonial, la fenêtre qui s’ouvre depuis Villefranche de Rouergue, dans le département de l’Aveyron, sur la célèbre chanson de Jan Petit, évoque un souvenir de l’Occitanie.

10 septembre 2014
Auteur : Marine Bordenave

« Joan Petit que dança (2 còps)
Per lo rei de França (2 còps)
Amb lo pè, pè, pè
Amb lo dit, dit, dit
Per aquel dançava Joan Petit. »

« Jean Petit qui danse (bis)
Pour le roi de France (bis)
Avec le pied, pied, pied
Avec le doigt, doigt, doigt
Pour celui-là dansait Jean Petit »

La célèbre chanson de Jean Petit fait allusion à la période de répression des révoltes antifiscales survenues en France au XVIIe siècle.

En 1643, artisans et commerçants de Villefranche-de-Rouergue descendent dans la rue afin de protester. Ils sont menés notamment par un certain Jean Petit de Montpezat-de-Quercy. Cette révolte, baptisée la « Révolte des Croquants », est matée et ses meneurs sont arrêtés et condamnés à mort. Ils sont tous pendus devant l’église sauf Jean Petit et un autre de ses comparses qui subissent le supplice de la roue. Les paroles de la chanson font référence à chaque coup porté par le bourreau sur les membres des condamnés.