Recherche en cours...


Accueil > Cauterets - Pont d'espagne > Cautarés : Site Màger Miègjorn-Pirenèus

Cautarés : Site Màger Miègjorn-Pirenèus

Pour rappeler l’héritage occitan du lieu, selon l’opportunité, nous avons retrouvé un conte, une chanson, un élément de la civilisation occitane. Issue d’un document d’archives, liée à un objet patrimonial, la fenêtre qui s’ouvre depuis Cauterets, dans le département des Hautes-Pyrénées, sur le personnage de François René de Chateaubriand, évoque un souvenir de l’Occitanie.

10 septembre 2014
Auteur : Marine Bordenave

« Voilà qu'en poétisant je rencontrai une jeune femme assise au bord du gave ; elle se leva et vint droit à moi : elle savait, par la rumeur du hameau, que j'étais à Cauterets. Il se trouva que l'inconnue était une Occitanienne, qui m'écrivait depuis deux ans sans que je l'eusse jamais vue »

Le dernier amour de François René de Chateaubriand rencontré à Cauterets

Ce texte est extrait du roman autobiographique de François René de Chateaubriand, les Mémoires d’outre-tombe. Dans cet ouvrage, il fait référence à son dernier amour rencontré à Cauterets en 1829, lors de ses cures thermales. La jeune femme en question est issue de l’aristocratie toulousaine, et passionnée par l’écrivain. Lorsqu’il parle d’elle dans ses écrits il la nomme « l’occitanienne ». Leur idylle ne dure qu’une nuit mais Chateaubriand la cite comme la plus belle de sa vie.