Recherche en cours...


Accueil > Département du gers > L’étude des villages médiévaux du Gers

L’étude des villages médiévaux du Gers

Le village ecclésial de La Romieu, le village castral de Castelnau-Barbarens, la bastide de Marciac, ne sont que quelques exemples des très nombreux villages d’origine médiévale qui parsèment la Gascogne gersoise.

05 août 2013
Auteur : Anaïs Comet

Un inventaire thématique…

L’inventaire du patrimoine porte sur les villages du Gers à la fin du Moyen Âge. Ainsi, tous les éléments bâtis situés dans de petites agglomérations et antérieurs au milieu du XVIe siècle sont inventoriés. Il s’agit d’étudier les édifices publics comme les fortifications ou les halles, par exemple, mais aussi les maisons de village datant de cette période. Ces édifices étudiés en tant qu’individus sont systématiquement replacés dans le contexte plus général de l’agglomération afin de mettre en avant les transformations des modes de vie villageois à la fin du Moyen Âge. Les villes, ainsi que les communes ne présentant pas de véritable pôle d’habitat groupé, ne font pas partie de l’étude.

…dans le cadre d’une thèse de doctorat

Pour se faire, un partenariat entre l’Université Toulouse 2 – le Mirail, l’Association nationale de la recherche et de la technologie (Anrt) et la Conservation départementale du Patrimoine et des Musées pour le Conseil Général du Gers a été signé, qui complète le partenariat Région-Département évoqué plus haut.

Cet inventaire thématique s’inscrit dans le cadre d’une thèse de doctorat portant sur les transformations des petites agglomérations à la fin du Moyen Âge en Gascogne gersoise. Cette thèse est préparée par Anaïs Comet à l’Université Toulouse 2 – le Mirail sous la direction de Jean-Loup Abbé (professeur en histoire médiévale, laboratoire Framespa) et Nelly Pousthomis (professeur en histoire de l’art et archéologie médiévale, laboratoire Traces). Elle est en partie financée par l’Association nationale de la recherche et de la technologie (Anrt) par le biais d’une convention CIFRE passée avec le Conseil général du Gers, porteur financier et administratif du projet.

Le programme de recherche

Au cours de l’année 2012, un premier repérage a été effectué dans l’ensemble du département afin de définir les sites qui seront étudiés entre 2013 et 2015. Une cinquantaine de villages, riches en archives et en patrimoine bâti, ont ainsi été sélectionnés. Ils feront l’objet d’une étude plus ou moins minutieuse en fonction de leur capacité à répondre aux problématiques posées par le sujet de thèse.

Télécharger la plaquette de présentation - PDF (1Mo)