Recherche en cours...


Accueil > Expositions virtuelles et panoramiques > La valorisation numérique du patrimoine culturel

La valorisation numérique du patrimoine culturel

La rencontre de la documentation historique et des Technologies de l’Information et de la Communication rend possible une valorisation numérique attractive et enrichissante. L’enjeu est de construire des espaces virtuels « multimédia », au sein desquels l’internaute va découvrir autrement le patrimoine culturel.

09 juillet 2012
Auteur : Catherine Guilhou

La valorisation au service du patrimoine culturel

Le « patrimoine culturel » est un ensemble d’objets hétérogènes qui désigne des biens matériels ou immatériels très divers (tableaux, églises, ponts, fontaines, cloches, chants, langues, etc). La valorisation numérique est au service de cet immense corpus, méthodologiquement documenté par les missions d’inventaire régionales. Ces dernières assemblent rigoureusement la documentation historique qui constitue le fondement de la connaissance de ce patrimoine culturel.

Il existe plusieurs moyens pour transmettre ces données historiques et patrimoniales à tous. La valorisation numérique permet aux internautes de consulter facilement la documentation et de naviguer dans un espace virtuel interactif.

Quand la documentation historique rencontre les « T.I.C. »

La valorisation numérique du patrimoine culturel consiste à faire collaborer ensemble la documentation historique et les médias et dispositifs propres aux Technologies de l’Information et de la Communication, les T.I.C. De cette rencontre, naissent des environnements virtuels scénarisés dans lesquels l’internaute peut au fil de sa navigation, visionner des films ou des notices historiques d’inventaire et avoir ainsi une vision décuplée et enrichie de l’information. Son expérience s’en trouve enrichie grâce aux interactions et aux représentations numériques dans lesquelles il navigue.

Au sein d’une visite virtuelle par exemple, les notions de multimédia et d’interactivité sont fortement présentes et offre au visiteur l’accès à divers médias (sons, vidéos, textes, etc) ainsi que la capacité de faire réagir son environnement lorsqu’il le sollicite. La narration, linéaire ou non, permet une grande liberté dans la découverte des contenus scénarisés.

La valorisation numérique comme outil de découverte polymorphe

Si la documentation historique de l’inventaire se structure et se gère dans un système documentaire rigoureux et méthodique, la valorisation numérique peut prendre quand à elle des formes multiples.

L’enjeu est de concevoir et de mettre en ligne des espaces multimédias interactifs qui sollicitent l’internaute et lui donne à découvrir autrement le patrimoine. Les visites virtuelles, les cartographies ou les expositions en ligne, s’appuyant sur l’alliance des médias et de la donnée historique, ont pour ambition d’offrir à l’œil et à l’esprit une approche renouvelée du patrimoine culturel.

Dans ces « ballades numériques », la découverte des églises, châteaux, ponts, ou espaces naturels est polymorphe, et n'a de limite que l’esprit imaginatif du concepteur et les contraintes inhérentes au support Internet.