Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

prison des Hauts-Murats

Edifiée au 19e siècle, la prison Furgole renferme en son seing la tour des Hauts-Murats. Celle-ci est un vestige de l'enceinte romaine dont la vocation carcérale pourrait remont

Historique

Datation principale :
4e siècle ; 16e siècle ; 17e siècle ; 1ère moitié 19e siècle
Commentaire historique :
L'édifice se trouve entre l'enceinte romaine et l'enceinte médiévale de l'allée Jules-Guesde. La Tour de l'enceinte romaine, tour des Hauts-Murats, est construite au 4e siècle, réédifiée au Moyen-Age et restaurée aux 16e et 17e siècles (Chalande, t. I p. 160). Le bâtiment ouvrant sur la place semble dater de la 1ère moitié du 19e siècle. La trace d'une autre tour est toujours visible en négatif à côté de l'église du Gésu. Une plaque portant l'inscription suivante "Durant l'occupation, de nombreux résistants voués à la déportation ont été internés à la prison Furgole ayez une pensée pour les morts de la résistance" a été apposée sur la façade nord de l'édifice. Un bâtiment en rez-de-chaussée de type préfabriqué a été emménagé dans la cour dans la 2e moitié du 20e siècle.
Notice succincte :
Edifiée au 19e siècle, la prison Furgole renferme en son seing la tour des Hauts-Murats. Celle-ci est un vestige de l'enceinte romaine dont la vocation carcérale pourrait remonter à l'époque des comtes de Toulouse.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
brique ; enduit
Matériaux de la couverture :
tuile
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 étage carré ; comble à surcroît
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; toit polygonal
Commentaire descriptif :
L'ancienne prison se compose d'un long bâtiment accolé à une tour située à l'est. A l'ouest, il s'appuie sur les vestiges du mur d'une seconde tour. Une aile occidentale en retour ouvre sur une cour rectangulaire. Cette dernière est clôturée par un long mur en brique ayant pour seule ouverture une porte rectangulaire latérale. Le corps de bâtiment sur rue, dissimulé pour moitié par la construction mitoyenne, se développe sur un étage et six travées dont une a été fermée à l'étage. La porte cochère latérale est en plein-cintre. Les fenêtres sont rectangulaires. Sur cour, ce bâtiment est visible entièrement. La tour circulaire s'élève sur un étage. Elle est coiffée d'un toit polygonal en tuile.

Localisation

Commune :
Toulouse
Lieu-dit ou secteur urbain :
Saint-Etienne (quartier)
Adresse :
Hauts-Murats (place des) 3 ; Jules-Guesde (allées) 26
Aire d'étude :
Toulouse centre
Référence cadastrale :
2011 310815AB0507
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations

Aucune illustration n'est disponible pour cette notice.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Référence :
IA31132875
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Toulouse
Rédacteur(s) :
Friquart Louise-Emmanuelle ; Krispin Laure ; Moussay Sonia
Date de publication :
2009 ; 2013
Date de mise à jour :
2014/02/25
Nature de la protection :
inscrit MH
Date de la protection :
1925/10/21 : inscrit MH ; 1995/07/10 : inscrit MH
Référence de la notice M.H. :
PA00094640
Mairie de Toulouse. Archives municipales