Recherche en cours...


Accueil > Découvrir le patrimoine > Le patrimoine à la portée de tous > Les fiches découvertes > Le Bazacle, un site chargé d’histoire

Le Bazacle, un site chargé d’histoire

Devenu lieu de production d'électricité à la fin du 19e siècle et, depuis 1989, espace d'exposition, le moulin du Bazacle a une histoire riche de plus de 800 ans. Ses bâtiments ont été maintes fois reconstruits, pourtant certains vestiges appartenant à l'ancien moulin sont encore en place aujourd'hui. Ils ont été conservés et intégrés aux nouvelles constructions de l'usine hydroélectrique aménagée au tournant des 19e et 20e siècles.
22 Décembre 2011
Vous pouvez consulter la fiche découverte "le Bazacle, un site chargé d'histoire" de deux manières différentes. Soit en cliquant sur les flèches grises afin de faire défiler le contenu de la fiche, soit en téléchargeant directement la fiche dans son format pdf.
Saint-Antonin-Noble-Val - tarn-et-Garonne
Haute-Garonne (31)
Toulouse
LE BAZACLE
UN SITE CHARGÉ
D'HISTOIRE
Architecture
FICHE DÉCOUVERTE
Service connaissance du patrimoine
DCAV - Région Midi-Pyrénées
Archives municipales de Toulouse
LE MOULIN DU BAZACLE
Vue de Toulouse en aval du Bazacle Vue de Toulouse en aval du Bazacle d'après la «Vue particulière de Toloze» de François Collignon gravée en 1642. Archives municipales, Toulouse (45 Fi 89). Moulin du Bazacle sur la Garonne Moulin du Bazacle sur la Garonne. Avant 1870. Vue depuis l'aval. Stéréotype de L. Maris. Archives municipales, Toulouse (25 Fi 38).
Le moulin du Bazacle, dont la première mention connue remonte à 1177, était utilisé pour moudre le grain, fouler les draps, scier le bois, pulvériser l'écorce de chêne destinée au tannage du cuir…

Les éléments d'architecture les plus anciens sont l'avant-bec hexagonal situé en amont de la galerie enjambant le fleuve et le corps de bâtiment situé sur l'île du Bazacle. Ils figurent sur le plan terrier de Toulouse dressé en 1690. Le moulin comprend alors « maison, tour et bâtiment du Bazacle » et sa représentation sur le plan Collignon paraît en être une bonne évocation.

En bordure de Garonne, parallèle au fleuve, un corps de bâtiment composé de tours fortifie l'entrée du moulin. A l'intérieur, des greniers ont été aménagés pour stocker les céréales et les sacs de farine. Une « maison des poids » où le grain et la mouture sont pesés ainsi qu'une écurie et une réserve à bois sont également mentionnées dans les textes. La large galerie traversant le bras de Garonne abritait les moteurs hydrauliques et les meules. Originellement en bois, protégée d'un toit de tuile, elle reposait sur des pilotis.
Situé en amont, l'avant-bec en maçonnerie hexagonal servant à briser le courant du fleuve protégeait la galerie. Celle-ci permettait également l'accès au troisième corps de bâtiment bâti sur l'île, nommé « tour du Bazacle » sur un plan de 1728.

Le dernier incendie qui se déclara dans la nuit du 25 au 26 décembre 1870 ravagea le moulin du Bazacle. La reconstruction de l'édifice amena des modifications notamment sur le bâtiment d'entrée situé sur le quai qui prit à ce moment-là sa forme actuelle. Réédifié partiellement, il a conservé les deux premiers niveaux de sa façade réalisée au début du 19e siècle, tout en étant surélevé de trois étages.
Les moulins du Bazacle Les moulins du Bazacle. Vue sur les Moulins depuis l'amont à la fin du 19e siècle. Archives municipales, Toulouse (9 Fi 1756).
Usines du Bazacle Usines du Bazacle. Caserne d'artillerie. n°151. Vue Générale. Début du 20e siècle. Labouches Frères éditeur. Archives municipales, Toulouse (9 Fi1 525). Les moulins du Bazacle Les moulins du Bazacle. Vue sur les Moulins depuis l'aval. Après 1870. Photographie d'Eugène Trutat, Muséum, Toulouse (10_138_T_060).
L'USINE HYDROÉLÉCTRIQUE
La Société Toulousaine d'Électricité a été créée le 12 novembre 1888. Forte de son succès, elle agrandit son usine pour y installer 7 turbines. Un premier bâtiment est réalisé sur l'île du Bazacle entre 1888 et 1893. Une extension suit en 1908, intégrant l'ancien bâtiment du moulin. L'aile nord porte en façade, dans un cartouche en pierre, la date de 1912 et le monogramme S. T. B. de la Société toulousaine du Bazacle, propriétaire du site à partir de 1910. Le corps central, conçu en L, est couvert par un toit de tuiles reposant sur une charpente métallique à fermes. La couverture des ailes repose, quant à elle, sur un système de poutraisons horizontales soutenant un toit terrasse. Malgré ces différentes campagnes de travaux, l'usine forme un ensemble très homogène.

Nationalisé en 1946, le site est géré depuis par Électricité de France.
Louise-Emmanuelle Friquart
Archives de Toulouse - Ville de Toulouse
Ensemble depuis la rive gauche de la Garonne Ensemble depuis la rive gauche de la Garonne. Archives municipales, Toulouse (ivc31555_20103101189NUCA). Ensemble depuis le quai Saint-Pierre Ensemble depuis le quai Saint-Pierre. Archives municipales, Toulouse (ivc31555_20103101192NUCA).

Conception et Réalisation : Romain Deplano

Textes : Louise-Emmanuelle Friquart